Le blog perso de Mathieu LEFEBVRE, un geek nommé MathDaBomb

To content | To menu | To search

12 Apr 2016

2 nouveaux navigateurs internet à découvrir

Depuis longtemps, les principaux navigateurs internet qui se partagent les parts de marché sont Google Chrome, Firefox, Edge (ex-Internet Explorer), Opéra et Safari.

D'après le site StatCounter Global Stat, le top 5 des navigateurs sur PC et tablettes entre mars 2015 et mars 2016 est :

StatCounter-browser-ww-monthly-201503-201603-bar.png Source: StatCounter Global Stats - Browser Market Share

Mais voilà que cette semaine, je découvre 2 nouveaux navigateurs web : Vivaldi et Brave.

Vivaldi 1.0

Ce navigateur a été créé par Jon Von Tetzchner (un des fondateurs du navigateur d'Opéra) dans le but de fournir aux utilisateurs avancés un navigateur rapide (son moteur de rendu est basé sur Blink, le moteur de rendu de Chrome) avec un très grand nombre de fonctionnalités natives, comme par exemple :

  • des raccourcis à la souris et plus de 60 raccourcis clavier
  • personnalisation de l'interface et de la disposition des barres et des menus
  • gestion avancée des onglets : possibilité d’empiler plusieurs fenêtres dans un seul onglet; au survol d'un onglet (ou un groupe d’onglets), affichage de l'aperçu de la fenêtre; ...
  • Prise de notes dans un panneau latéral permettant de prendre des notes de texte en surfant sur le net. Le texte de la page ainsi que l’adresse du lien seront sauvegardés dans votre note avec la date incluse
  • compatibilité avec les extensions de Chrome

Le site officiel : https://vivaldi.com/

Brave

Ce navigateur a été créé par Brendan Eich (l’inventeur du Javascript et cofondateur de la Fondation Mozilla) dans le but de fournir un navigateur open-source et multiplate-forme très rapide, qui s’avère respectueux de la vie privée et du Web.
Ce navigateur, basé sur Chromium (le projet open-source de Chrome) intègre HTTPS Everywhere et bloque tous les cookies de tracking, tous les scripts tentant d'injecter de la publicité ou les pixels de tracking. Mais plutôt que d'effectuer un simple blocage massif de la publicité à l’instar des Adblock-like, Brave remplace ces publicités par celles de son propre inventaire pour les positionner dans des espaces appropriés laissant lisible le contenu et donc de trouver un compromis satisfaisant entre les internautes, les éditeurs et les annonceurs car pour Brendan Eich, le web ne peut vivre sans la publicité en ligne.

Le site officiel : https://brave.com/

11 Apr 2016

Tweet : Ma campagne annuelle de don

9 Apr 2016

Tweet : Beets

beets est un programme en ligne de commande multi-plateforme codé en Python qui est utile pour gérer sa collection musicale par le biais d'un seul et même outils.

Cet outils peut améliorer les metadata de votre collection musicale en utilisant MusicBrainz, télécharger les pochettes d'album, réorganiser votre musique, renommer les fichiers, etc...

Tweet : Left Lane Cruiser - Big Momma

11 Mar 2016

Tweet : History of Rock

Ithaca Audio a réalisé une vidéo mashup très réussie retraçant l’Histoire du Rock en 15 minutes relayée par Facebook comme si le réseau social avait toujours existé depuis les années 60.

Présentant un total de 348 rockstars, 84 guitaristes, 44 batteurs et mixant 64 titres musicaux ayant marqué l’Histoire du Rock, cette vidéo reprend les plus grands artistes Rock. En partant d’Elvis, The Yarbirds et Cream, et en passant par les RollingsStones, Led Zeppelin, Pink Floyd, David Bowie, Metallica, U2 et bien d’autres, la vidéo fait s’exprimer les différents acteurs de l’Histoire du Rock sur le réseau révélant ainsi leurs influences ou reprenant leurs citations ou autres déclarations.

source : Ithaca Audio - http://www.ithacaaudio.com/

20 Feb 2016

Réalisation d'un hologramme 3D avec son smartphone

Vous avez peut-être vu passer la news sur internet, il est possible de recréer une image holographique en 3D avec son smartphone. Bon, ce n'est pas réellement un hologramme 3D puisque l'image est reconstituée via des images 2D. Mais l'effet est bluffant et la réalisation simple.

hologram3d.jpg

Pour que cet hologramme puisse fonctionner correctement, un format de vidéo spécial, le Holho 4 faces Pyramid est nécessaire. Ce type de vidéo propose quatre angles différents d'une même image, condition indispensable pour créer un hologramme 3D parfait.

Le Youtubeur Mrwhosetheboss, spécialisé dans les nouvelles technologies, a mis en ligne un mode d’emploi pour pouvoir réaliser soi-même un hologramme 3D avec n’importe quel smartphone à partir d'une boîte de CD en plastique transparente Il suffit de suivre les différentes étapes de la vidéo et le tour est joué.

Tweet

Pour en savoir plus:

19 Feb 2016

Tweet : Liste de la double authentification

Afin d'augmenter la sécurité des ses comptes internet, il est possible d'améliorer la sécurité sur le web grâce à la double authentification. Le principe de la double authentification ou l'authentification à deux facteurs (Two Factor Auth (2FA)) est simple, au lieu de se reposer uniquement sur une donnée (le mot de passe), la connexion à un site se repose sur deux facteurs : le mot de passe en premier lieu, puis un code unique et temporaire généré par son smartphone ou par une dispositif électronique.

Pour en savoir plus :

Tweet : Old Book Illustrations

Old Book Illustrations (http://www.oldbookillustrations.com/) est un moteur de recherche d’Illustrations, de gravures et d’impressions lithographiques, trouvées de livres anciens, libres de droits et téléchargeables sur le site

Les illustrations sont classées par thèmes (animaux, personnages, paysages, bâtiments, etc) ou par illustrateurs (Gustave Doré, John Leech, Charles H. Bennett… ) ou par le titre du livre ou d’un périodique dans lequel elles ont été publiées (les Fables d’Esope, Punch, l’Illustration…).

Les scans sont en haute résolution (même si les éléments numérisés sont parfois très touchés pas l’usure) et la plupart sont livrés avec beaucoup de détails sur leur création et l’impression d’origine.

15 Feb 2016

Tweet : #petduino

Theory of a Deadman - Hurricane [OFFICIAL VIDEO]

8 Feb 2016

Création d'une horloge temps-réel pour Rasberry Pi

Afin de transformer un Raspberry Pi 1 modèle B en serveur de stockage de données pour l'acquisition des données de ma future station météo, j'ai voulu ajouter un composant particulièrement important et utile pour tout système informatique : une horloge temps-réel, ou Real-Time Clock (aussi dénommé « RTC »). Une RTC permet à un système, et donc au Raspberry Pi, de toujours être à l’heure, de manière exacte et très précise, sans avoir besoin d’internet.

Un module RTC se compose principalement d'un module RTC, d’un oscillateur à quartz et d’une pile de sauvegarde, qui permettra au module RTC de rester alimenté quand notre Pi sera éteint (et donc de garder l’heure en mémoire). On utilise généralement une RTC dans tout système qui a besoin d’accomplir des tâches dans des timings bien précis (un ordinateur, par exemple).

Je me suis principalement inspiré des 2 tutoriels de Adafruit :

Le but est de créer un module supplémentaire se connectant sur le Raspberry Pi en utilisant le bus I2C soit via le connecteur d'extension principale P1 ou via le connecteur P5. Afin de conserver libre le connecteur P1 pour une utilisation future (un écran LCD, par exemple), j'ai décidé d'utiliser le connecter P5. Sur ce dernier, les broches du connecteur sont : raspi_P5pinout.png

Les principaux composants sont donc :

  • un CI RTC MAXIM DS1307 (fiche technique) dialoguant en série (I2C) et alimenté en 5V
  • un quartz de 32.768kHz
  • un support de pile bouton CR2032 de 3V
  • une plaque d'essai perforée double couche
  • un condensateur de filtrage en céramique de 0.1µF
  • 2 résistances de 2.2kOhm

Le schéma de principe électronique de ce module est : rtcpi_schema.png

La vue du dessin et la vue de dessus de la platine : RTCpi1.jpg

La vue de dessous de la platine : RTCpi2.jpg

La vue du module installé sur le Raspberry Pi : RTCpi3.jpg

Pour en savoir plus :

25 Jan 2016

Création d'une breadboard de programmation pour ESP-01

C'est quoi l'ESP-01?

L’ESP8266 est un microcontrôleur à cœur Tensilica L106 (RISC 32bit) produit par la société chinoise Espressif Systems intégrant un module Wifi. Initialement cette puce était un « simple » module Wifi permettant à un microcontrôleur équipé d’une liaison série, tel un Arduino, de disposer d’une connectivité Wifi. Mais depuis Octobre 2014, Espressif a publié un kit de développement (SDK) permettant de reprogrammer la puce supprimant ainsi la nécessité d’un microcontrôleur séparé ! On peut donc maintenant développer sur ce microcontrôleur autonome en C++ natif, en Arduino, en Lua, etc…

Le module “ESP-01” produit par la société AI-Thinker embarque un ESP8266 qui se présente sous la forme d'un circuit imprimé minuscule (1,4cm x 2,4cm) équipé d'un connecteur double 4 broches (au pas standard de 2,54mm) avec une antenne intégrée et une puce de mémoire flash.

Le connecteur est composé de :

  • deux broches pour l’alimentation en 3,3V (Vcc et Gnd)
  • deux broches pour la connexion série (Tx et Rx)
  • une broche RST (reset) pour réinitialiser la puce en le connectant à la masse
  • une broche CH_PD (chip power-down) qui doit être alimenté en 3,3V pour activer le Wifi
  • deux broches GPIO pour vos I/O (GPIO0 et GPIO2)

Le GPIO0 a un autre rôle : il peut servir également à entrer dans le mode programmation (dit "Flash mode"). Pour cela, il faut le connecter à la masse. Ainsi l’ESP8266 ne démarrera pas son programme mais entrera dans l'"UART download mode", c’est-à-dire qu’il écrira tout ce qu’il reçoit sur la liaison série dans sa mémoire. De ce fait, pour programmer la puce, il faut redémarrer l’ESP en "Flash mode" afin de pouvoir écrire un nouveau firmware.

Une carte de programmation

C’est pourquoi, pour faciliter les opérations, je me suis fabriqué une carte de programmation afin de simplifier chaque manipulation/programmation de l’ESP. Il s’agit d'une carte réalisée dans une plaque d'essai avec un connecteur sur lequel on branche l'ESP-01.

Cette carte dispose de :

  • 1 connecteur de 6 pins femelles pour y connecter l’interface FTDI/USB facilement (seul les broches Vcc/Gnd/Rx/Tx sont utilisées)
  • 1 module de régulation AMS1117 5V->3,3V disposé sur 2 connecteurs (Vin(5V)/GND et Vout(3,3V)Gnd) pour l'alimentation (non nécessaire si l'adaptateur FTDI est en 3,3V)
  • 1 connecteur de 3 pin femelles pour les GPIO0, GPIO2 et GPIO16 (RST)
  • 1 bouton poussoir RST (celui du haut) pour faire un reset de l’ESP sans avoir à débrancher l'interface FTDI ou l'alimentation
  • 1 bouton poussoir PROG (celui du bas) pour entrer dans le “Flash mode” afin de charger le nouveau firmware dans l'ESP

De plus, on y trouve aussi:

  • 1 condensateur de 10µF sur l'alimentation en 3,3V pour servir de condensateur de filtrage
  • 2 résistances de rappel de 10kOhm pour mettre les bornes CH_PD et RST à l'état haut

Voici le brouillon du schéma de la carte : IMG_20160125_205048.jpg

Voici le schéma définitif de la carte de programmation : breadboard_esp01.png

Le recto/verso de la carte : IMG_20160125_201440.jpg

La breadboard complète : IMG_20160125_201315.jpg

En savoir plus :

17 Jan 2016

Tweet : PopCorn Garage

16 Jan 2016

Tweet : pi-top

Tweet : piCorePlayer

15 Jan 2016

Tweet : Lamzac

11 Jan 2016

Tweet : Queen & Annie Lennox & David Bowie - Under Pressure - HD

Tweet : Five Finger Death Punch- Bad Company

10 Jan 2016

Tweet : No One Is Innocent – Charlie

5 Jan 2016

Tweet : Proverbe

- page 1 of 26